Première pole… ou pas !

MONZA, ITALY - SEPTEMBER 04: Theo Pourchaire of France and ART Grand Prix looks on after qualifying for the Formula 3 Championship at Autodromo di Monza on September 04, 2020 in Monza, Italy. (Photo by Dan Istitene - Formula 1/Formula 1 via Getty Images)

Théo Pourchaire y tenait. Depuis le début de la saison, il courait après sa première pole position en Formule3. Ses débuts dans l’exercice du tour rapide, en Autriche, lui étaient restés en travers de la gorge même s’il savait devoir sa 20e place sur la grille à son inexpérience de la monoplace, du tracé et du championnat.

Depuis, il n’avait cessé de progresser jusqu’à se positionner sur la première ligne à Spa-Francorchamps, la semaine passée. À Monza, Théo a franchi la dernière marche en claquant la pole position dans le temple de la vitesse. Las, Théo a fait partie du coup de filet de la direction de course qui a sanctionné 9 pilotes pour avoir roulé excessivement lentement dans la dernière courbe avant de se lancer pour leur tour rapide. « C’était une grande fierté et c’était l’un des objectifs que je m’étais fixés. Elle m’a été retirée sur tapis vert, mais pour moi, j’ai signé la pole position ! » estime Théo.

Rétrogradé à la 6e place, le parfum de la victoire s’éloignait pour le pilote originaire de Grasse. Mais Théo a eu le nez creux avec un excellent envol et un premier tour remarquable qui lui ont permis de s’emparer de la 2e place avant la fin de la première boucle et de prendre le commandement au 5e tour. Une neutralisation a resserré les rangs du peloton et si Théo a parfaitement maîtrisé la relance, il n’a pu contrer la star de Monza, le DRS, qui a démultiplié les opportunités de dépassement. « J’ai tenté à mon tour de profiter du DRS, mais mes pneus arrière étaient usés et je n’ai rien pu faire pour retrouver la 1ère place. C’est un peu frustrant, mais cette 2e place est un bon résultat et elle me permettait d’espérer des points pour le lendemain ».

La remontada
9e sur la grille, Théo a gagné une position au départ de la seconde course de Monza, mais alors qu’il harcelait le leader du championnat, Oscar Piastri, il escaladait un vibreur qui le propulsait dans les graviers. Tombé à la 18e place, Théo s’est remis en selle en gardant son sang-froid.

En décochant des dépassements courageux à l’entrée de la Parabolica en surprenant ses adversaires qui s’attendaient à une manœuvre classique de type DRS, Théo a gagné plusieurs places. Usant également à la perfection du DRS au moment opportun, il est remonté jusqu’au 3e rang pour goûter au champagne pour la 2e fois du week-end.

Avec 28 points, Théo a enregistré le meilleur total de points des 30 pilotes du plateau. Il remonte à la 4e place au championnat, à 26 points du leader Oscar Piastri, et a mathématiquement une chance de briguer le titre lors de la finale de la F3, la semaine prochaine au Mugello. « Je ne connais pas ce circuit, l’équipe non plus, et personne ne sait comment les Pirelli se comporteront là-bas. Ce sera donc une découverte et il faudra être malin et juste pour être à la fois rapide et efficace dans l’exploitation des pneus. Le titre paraît très difficile à aller chercher, mais une 3e place serait une magnifique récompense pour l’équipe et pour moi ! ».

Course 1
Position sur la grille : 6e
Résultat : 2e

Course 2
Position sur la grille : 9e
Résultat : 3e

Info FFSA / Photo © Formula 1 via Getty Images – Bryn Lennon

English
X