Théo Pourchaire signe deux Top 7 à Barcelone

BARCELONA, SPAIN - AUGUST 14: Theo Pourchaire of France and ART Grand Prix prepares for the Formula 3 Championship at Circuit de Barcelona-Catalunya on August 14, 2020 in Barcelona, Spain. (Photo by Joe Portlock - Formula 1/Formula 1 via Getty Images)

Théo Pourchaire a marqué des points dans les deux courses de Formule 3 disputées à Barcelone. Le jeune pilote de l’Équipe de France FFSA Circuit grimpe à la 5e place au championnat.

Premier tour crucial

Pour la seconde fois depuis l’ouverture du championnat de Formule 3, Théo Pourchaire n’est pas arrivé en terre inconnue à Barcelone. Fort de deux victoires et trois podiums pour sa première saison dans la discipline qui se produit en lever de rideau de la Formule 1, Théo espérait surfer sur la vague du succès sur les bords de la Méditerranée. « J’aime beaucoup Barcelone, je connais ce circuit et je pensais que ce serait donc plus facile pour moi et pour l’équipe qui avait été très rapide en Espagne l’année dernière », expliquait le pilote de l’Équipe de France FFSA Circuit avant le coup d’envoi de la 6e des 9 manches de la saison 2020.

Auteur du 7e meilleur temps des essais libres, Théo s’est mêlé à la lutte pour la pole position et n’a concédé que 2 dixièmes aux locataires de la 2e ligne de la grille. Mais avec un plateau formidablement relevé, sa performance ne lui a octroyé que la 8e place sur la grille de départ de la première course. « Pour la première fois de l’année, on n’avait réellement qu’un seul tour pour faire un temps à cause de l’usure des pneus. C’est dommage car mon tour n’a pas été optimum : il y avait beaucoup de trafic et je n’ai pas trouvé une bonne aspiration dans les deux lignes droites », regrette Théo.

Le natif de Grasse a survécu à un peloton qui était tel un feu follet dans un premier tour crucial dans l’établissement du résultat final de la première course. Théo a gagné une place dès les premiers mètres et a fait tout son possible pour poursuivre son ascension, mais deux neutralisations et un peloton à la queue leu leu – où chaque pilote bénéficiait du DRS – ne lui ont pas facilité la tâche.

Trafic du 15 août

Quatrième sur la grille de la seconde manche catalane, Théo a eu une impulsion remarquable à l’extinction des feux. Mais alors qu’il s’apprêtait à porter une attaque pour potentiellement prendre la tête de la course, il a buté sur les pilotes moins prompts que lui au départ et n’a pu les contourner sans risquer d’endommager sa monoplace bientôt cernée par plusieurs adversaires.

En perte de dynamique durant les trois premiers virages, pris dans un sandwich au goût amer, Théo est passé de leader potentiel à 6e. Ce premier tour a une fois encore été crucial sur le Circuit de Catalunya et Théo a vu l’arrivée en 6e position.

Théo a ainsi inscrit des points pour son 5e meeting consécutif, il a de nouveau été l’homme fort de l’équipe ART Grand Prix et il a gagné une place au championnat (5e) qui connaîtra son dénouement dans un mois, au Mugello, après avoir enchaîné trois meetings coup sur coup, en Belgique (Spa-Francorchamps) puis en Italie (Monza et Mugello).

Info FFSA / Photo © Joe Portlock – Formula 1 via Getty Images

Français
X